LOOF statistiques naissances du bengal en France : En moins de 10 ans le chat du bengal est passé du top 8 au top 3 des chats préférés des français!

EN 2010 : 1153 naissances 8ème place dans les chats préférés des francais. EN 2011 : 1359 naissances enregistrées au LOOF. EN 2012 : 1965 naissances enregistrées au LOOF. En 2016 : plus de 3000 naissances par an, le bengal est devenu le 3ème chat en France après le Maine Coon et le sacré de birmanie.

UN PEU D’HISTOIRE DE LA RACE , d’hier à aujourd’hui…

L’histoire de la race Bengal débuta en 1963 en Arizona, lorsque Jean Mills, une jeune généticienne passionnée par les chats, obtint une petite femelle hybride « Kin-Kin » a partir d’un mariage entre un chat léopard (Prionailurus bengalensis) et un chat domestique. Photo d’un félis bengalensis ci-dessous :

Le rêve de Jean Mills fut mis en sommeil durant quelques années ... pour resurgir au début des années 70. A cette époque, elle rencontra le Docteur William Centerwall, qui étudiait le chat léopard d’Asie pour son immunité supposée au FeLV (leucose féline). Ses travaux l’avaient amené à croiser ce petit félin avec des chats domestiques afin de déterminer si l’immunité se transmettait génétiquement. Il fut établi que non. Ces études furent abandonnées avec l’apparition d’un vaccin contre le FeLV et 8 femelles hybrides issues de ce programme furent confiées à Jean Mill en 1980. Ces huit chattes, mariées à diverses races (maux égyptiens, abyssins, burmeses) fondèrent alors la RACE BENGAL.

En 1986, la femelle hybride F2 Penny Ante permit de faire connaître cette nouvelle race à travers le monde. Elle participa à plus de 30 expositions et stupéfia le public par sa beauté et son look sauvage de petit léopard.

Benji est la femelle qui donna naissance à la première portée bengal française en 1993 : 3 chatons nommés Iaka, Indira et Ibernatus (Chatterie du petit poucet).

Si la première tâche des éleveurs fut de fixer la robe et surtout les motifs « sauvages » chez leurs chats domestiques, ils concentrent aujourd’hui leurs efforts pour retrouver le physique du Félis bengalensis et notamment la tête typique du petit félin d’origine.

RETOUR A L’HYBRIDATION :

Les premières générations de Bengals (ou Bengals hybrides), sont biologiquement et chrono-génétiquement répertoriées comme suit:

  • Prionailurus bengalensis x chat Bengal domestique = Bengal hybride F1

  • Bengal hybride F1 x chat Bengal domestique = Bengal F2

  • Bengal F2 x chat Bengal domestique = Bengal F3

  • Bengal F3 x chat Bengal domestique = Bengal F4 = Bengal domestique (SBT)

Les Bengals hybrides F1, F2 , F3, fleurons d'une hybridation chronologiquement proche (à fortiori les F1) avec Prionailurus bengalensis sont par conséquent des félins qui expriment un "look" sauvage indiscutable mais plus ou moins prononcé selon l’alchimie utilisée.

Seuls les sujets de première, seconde et parfois troisième génération ont conservé au mieux une morphologie et une esthétique relativement proche de l'ancêtre sauvage Prionailurus bengalensis, bien que diluées progressivement par les apports génétiques successifs du chat bengal domestique.

Nous nous trouvons face à des animaux dont l'aspect n'est pas encore tout à fait celui du chat, mais plus tout à fait non plus celui du petit félin sauvage d’Asie qui a participé à leur création.

Ces premières générations sont des animaux d'une intelligence remarquable, héritée de leur ancêtre biologique sauvage. Si la sociabilisation est optimale, les hybrides peuvent devenir de charmants compagnons . Il faut préciser que l’apport des chats bengals « domestiques » durant les phases d’hybridation se manifeste tant au niveau de l'aspect esthétique qu'émotionnel (souplesse de caractère de plus en plus évidente...)

Par contre, la reproduction de ces hybrides n’est pas facile :

-les mâles des premières générations sont stériles, les femelles quant à elles ne sont que très parcimonieusement fertiles (particulièrement la première génération).

En élevage, il n'est donc pas facile de parvenir à la quatrième génération d'une lignée (la première "acceptée"comme Bengal domestique ou S.B.T.) tout en tentant de préserver au mieux les caractéristiques physiques proches de celles du Prionailurus bengalensis.

En ce qui concerne les bengals (donc à partir de la quatrième génération, que l'on nomme des F4) , la reproduction se passe normalement. Nous avons peut être plus de soucis parfois que dans d’autre races établies depuis de plus nombreuses années et dont la sélection a eu le temps d’être faite sur plusieurs générations pour ne conserver que les meilleures femelles au potentiel reproducteur optimal.

SON LOOK :

Le bengal est un chat athlétique, l’expression de la tête doit s’éloigner le plus possible du chat domestique. Le corps doit être long (en forme de tube) , il est doté d’une musculature puissante et d’une ossature robuste. La queue , épaisse à la base, s’affine à peine jusqu’à une extrémité arrondie. La fourrure est épaisse, couchée sur le corps, exceptionnellement douce et soyeuse au toucher. Parfois, et cela est très apprécié, il a du «glitter», sa fourrure brille au soleil ! Une des principales caractéristiques du bengal est sa robe magnifique.

Deux types de motif sont acceptés avec toujours un contraste extrême. Il existe un premier motif, appelé « Spotted », les tâches sont soit des points, cad des spots, soit des rosettes disposées de manière aléatoire sur le corps. Les rosettes sont des tâches plus ou moins rondes, ouvertes ou fermées, avec un contour foncé et l’intérieur fauve.

Exemple d’un chaton bengal à rosettes fermées, femelle née à la chatterie Asian Safari , agé de 3 mois sur la photo (Glory) :

Dans le second motif , appelé marble, les rosettes sont allongées jusqu’à produire des motifs semblables à ceux de la panthère longibande.(bébé marble snow mink né à la chatterie en 2017)

Il existe différentes couleurs, le brown est le plus répandu et le plus apprécié souvent car il rappelle les couleurs de la panthère, après c'est une affaire de goût, il existe aussi le snow, le silver, le charcoal, le bleu, le mélanistic (noir), mais toutes les couleurs ne sont pas encore reconnues par les différentes fédérations.

SA COMPAGNIE :

Ce sont des chats tout à fait domestiqués, qui ne gardent de leurs ancêtres qu'un goût pour la chasse (les insectes dans la maison, par exemple) et pour l'eau (jouer dans la baignoire ou pêcher dans le lavabo), ainsi qu'une certaine vivacité. Ils sont intelligents, joueurs, et curieux. Ils sont très attachants, à la fois indépendants mais aussi très attachés à leurs maîtres. Ils adorent la compagnie des autres animaux de la maison. Les bengals aiment beaucoup se percher sur les hauteurs. Les bengals sont des chats vivants, intelligents et sociables. De vrais chats ! C'est un chat attachant, qui devient vite une personnalité bien présente dans la famille. Les mâles ont un caractère plus égal que les femelles. Les femelles sont assez souvent, mais pas toujours, dominantes. Le bengal aime jouer, découvrir, il choisit son maître et en est très proche, il aime jouer , faire le clown , il aime le contact avec les autres chats ,mais il est souvent quand même un dominant. Il n’aime guère la solitude. Même si on travaille la journée , on doit passer des moments rien que pour lui , non seulement pour s’en occuper , lui donner à manger, le caresser , nettoyer sa litière mais aussi jouer avec lui, veiller à ce qu’il est tout ce qu’il faut dans son environnement pour s’épanouir , un bel arbre à chat, des endroits à lui pour se reposer, jouer (arbre à chat). Si vous n'êtes pas présents toute la journée à la maison, pensez à un autre copain chat. Comment va-t-il s'entendre avec les autres animaux de la maison ? En théorie, aucun problème. Le bengal aime les autres humains ou animaux. Il peut cependant être un peu dominant donc il peut parfois s'inquiéter de la tranquillité des autres animaux. Un jeune bengal sera souvent bien accepté par les autres chats ou chiens qui sont plus âgés. Mais attention, un bengal peut troubler la vie d'un vieux chat paisible, plus très actif et qui a vécu seul toute sa vie. On dit que le Bengal peut-être agressif à cause de sa descendance sauvage de lignée récente ? On pourrait penser, quand on regarde juste son look, qu’il pourrait être agressif, ce n’est pas un chat agressif du tout. Chose très importante : c’est le seul chat dont l’absence d’agressivité, donc la gentillesse et la faculté a vivre aux cotés de l’homme est inscrite dans le standard de la race.! Le bengal ayant des origines sauvages qu’on lui connait , les éleveurs ont porté une grande attention à sélectionner pour l’élevage les chatons les plus doux et proches de l’homme. Les gènes de son ancêtre sauvage sont en général très loin dans la génétique des Bengals. Le Bengal est un chat qui a du caractère. Si son énergie n'est pas dépensée (s'il reste tout seul toute la journée par exemple) ou s'il est trop sollicité (par exemple par 2 ou 3 enfants, lors de son arrivée dans sa nouvelle famille) il peut être ponctuellement agité et très rarement agressif.

Mais les jeunes Bengals restent des chats vifs, mais surtout affectueux. S'ils ont été élevés dans une famille, et non dans une chatterie en cage, il n'y a pas de raison qu'ils aient des problèmes de comportements négatifs.

En conclusion, avant de choisir son bengal, il faut être vigilant sur le choix de l’éleveur. Il faut bien s’assurer que la sociabilisation des chatons a été correctement effectuée,(très important chez le bengal !), visiter la chatterie , voir les parents, aller de préférence dans un élevage familial, s’assurer que tous les tests de santé sont régulièrement faits (HCM, PKDef, etc…). NB : un éleveur sérieux vous donnera tous les justificatifs des tests onéreux qu’il fait pour la bonne santé de son élevage.

Une photo de notre magnifique "Walker", l'étalon star de la notre chatterie Asian Safari